FAQ Covid 19 / ligne syndicale du SNAPEC sur les conditions d'une reprise d'activité professionnelle

Vous trouverez ci-dessous les questions  les plus fréquentes et leurs réponses au sujet des conditions de reprise de nos activités professionnelles défendues par le SNAPEC.

Clairement non, pour plusieurs raisons:

 

  • D’abord parce qu’à ce jour, nous ne connaissons pas encore le cadre global des mesures sanitaires qui s’appliqueront à l’ensemble de la population après le début du déconfinement, donc inutile de se répandre en conjectures hasardeuses.

 

  • Ensuite parce que certaines pistes avancées sont juste irréalisables, mais aussi parfois inutiles, voire dangereuses: (masques en canyon ou escalade inutiles quand mouillés, augmentation les risques de noyades et pouvant se prendre dans les systèmes d’assurage, distanciation dans les groupes au détriment d’une capacité d’intervention rapide, gants pas pour l’escalade mais au relais…)

 

  • Enfin parce qu’avancer à l’aveuglette sur ce domaine (sans être médecin !) et promouvoir ces protocoles, c’est s’exposer au risque de faire valider pour nos métiers des usines à gaz impossibles à mettre en place quand rien n’indique que les mesures globales seront aussi contraignantes.

Oui.

  • Pour les EPI :

- le syndicat national indépendant des cordistes de France a rédigé un document compilant les consignes des fabricants de matériel en matière de désinfection des EPI. Ce document est régulièrement mis à jour.

- Petzl a publié ce document expliquant comment désinfecter les EPI.

- Beal a publié ce document expliquant comment désinfecter les EPI textiles (de marque Beal).

3 méthodes sont décrites : 1) une mise en quarantaine du matériel de 72h ; ou 2) lavage en machine avec du savon à 60°C pendant 30 minutes (à exécuter jusqu'à 10 fois maximum) ; ou 3) plonger l'EPI dans de l'isopropanol pendant 1 minute (à exécuter jusqu'à 10 fois maximum)

  • Pour les combinaisons néoprène :

- notre partenaire Guara recommande de laver les combinaisons avec les produits bactéricides/fongicides classiques, en respectant les dosages, et de bien faire sécher les combinaisons: le client doit recevoir une combinaison sèche, même entre 2 rotations ! Javel, produits corrosifs et machine à laver sont à proscrire, si vous tenez à vos combinaisons…

- Pour des raisons sanitaires et environnementales évidentes, le SNAPEC s'oppose formellement à l'utilisation du seul désinfectant pour combinaison ayant selon Vade Retro une véritable action virucide : le "Bactopin plus concentré" (fabricant : Action Pin). Prenez connaissance ici de la fiche des données de sécurité du produit, et jugez-en par vous-même. La toxicité / nocivité du produit ne laissent pas de place au doute.

  • Pour les transports: Rien de précis pour l’instant.

1) Le fonds de solidarité (depuis le mois de mars) :

toutes les infos résumées ici et également ici via MAIDAIS et le mode d'emploi ici

2) Les autres aides possibles sont résumées dans ce document

 

Jusqu'au 18 mai 2021 inclus, toutes les informations nécessaires sont rassemblées sur le site du ministère chargé des sports : https://www.sports.gouv.fr/pratiques-sportives/covid19/application-des-decisions-sanitaires-pour-le-sport-a-partir-du-03-avril/

 

Pour la suite, voici ce qui se profile :

A compter du 19 mai, les mineurs pourront retourner en salle. La pratique en extérieur sera autorisée dans la limite de dix personnes au maximum et sans contact. A partir du 9 juin, il sera possible de réunir un maximum de vingt-cinq personnes, les contacts étant alors autorisés. Les contraintes disparaîtront le 30 juin.

Les adultes pourront retrouver les salles de sport à compter du 9 juin. Fermées depuis des mois, celles-ci devront aussi observer un seuil de présence fixé à 50 %. La reprise sera plus tardive en ce qui concerne les sports de contact pratiqués en intérieur, il faudra attendre le 30 juin.

 

A noter aussi ces annonces de la FFME : https://www.ffme.fr/reprise-des-activites-en-salle-au-19-mai-et-au-9-juin-et-evolution-de-la-pratique-en-plein-air/