1. Représenter et défendre les professionnels de l’escalade et du canyon :

La formation des moniteurs : c’est le dossier qui occupe le plus le syndicat. Reconnu par le Ministère des Sports, le SNAPEC est présent dans les différentes grandes étapes de la formation : jurys d’examens, interventions pour présenter le milieu professionnel et bien entendu présence lors des réformes portant sur les diplômes. L’expertise des professionnels est bien entendu décisive et leur avis écouté au travers du SNAPEC. Nous avons la volonté de maintenir des formations de qualité tout en s’adaptant aux évolutions de nos activités et du monde du travail. Enfin le SNAPEC est désigné par le Ministère des Sports pour organiser les stages de recyclage des moniteurs, 3 jours de formation obligatoire à suivre tous les 6 ans.

L’accès aux sites et autres dossiers portant sur la réglementation de nos pratiques : que ce soit sur site naturel ou sur site artificielle, nos activités d’enseignement sportif doivent connaître les contraintes propres à chaque lieu. Le SNAPEC œuvre depuis des années à l’accès libre et gratuit des sites naturels de pratique. Avec le fort développement de nos activités, plus particulièrement en canyon, les enjeux de sur fréquentation, de conflits d’usages et de préservation environnementale font que le syndicat est de plus en plus sollicités sur ces thématiques primordiales pour la pérennisation de nos pratiques.

Les normes d’encadrement auprès des scolaires, des centres de vacance et de loisir, la réglementation sur les équipements de protection individuelle, constituent quelques exemples de dossiers sur lesquels le SNAPEC représente et défend aussi les professionnels.

2. Promouvoir et aider les professionnels dans l’exercice de leur profession :

Fédérer et faire connaître les moniteurs, ainsi que les bureaux : dans un contexte de multiplication des diplômes, il s’avère nécessaire de montrer la réelle plus-value des formations que tous les moniteurs du SNAPEC ont suivies. Deux labels, « moniteur SNAPEC » et « bureau SNAPEC », ont été créé dans ce sens.

L’assurance : c’est certainement le service numéro dans les attentes des professionnels. Il faut dire que la Responsabilité Civile est obligatoire pour pouvoir exercer, ceci explique cela ! Le SNAPEC négocie donc un contrat d’assurance groupe pour ses adhérents moniteurs et bureaux. La notion de contrat groupe est très importante : ceci permet d’être solidaires les uns des autres (ex. pas de questionnaire à l’entrée, pas de radiation au cas par cas…), ceci permet aussi de mettre en avant nos spécificités, nos besoins et nos exigences. Le SNAPEC s’efforce avant tout de proposer un contrat de qualité, avec des garanties élevées, qui permettent de couvrir dans les meilleures conditions le professionnel et ses clients. On parle ici d’assurance corporelle et dans la jungle des contrats existant, il faut être sûr de la qualité de ce qu’on a.

L’aide, le conseil et la défense des professionnels : un salarié assure 2 jours de permanence par semaine pour cela, les élus sont aussi là pour répondre aux questions des adhérents. Pour les aspects juridiques, sociaux et fiscaux, nous sommes adhérents de l’association MAIDAIS qui offre un service pointu toute l’année.