Canyon de Ternèze (73): Menace d'interdiction et règles de conduite

Comme vous le savez peut être, le canyon de Ternèze (73) est passé très proche de l'interdiction, les maires des communes concernées ayant renoncé au dernier moment à mettre en application un projet d'arrêté interdisant la pratique du canyon du 13 au 25 août, et ceci grâce à l'action du CDPC 73 et des acteurs locaux ayant permis de désamorcer la situation en contrepartie d'un certain nombre d'engagements.

Le point sur la situation et les règles de bonne conduite par Johan Berthet du CDPC 73:

"Bonjour à tous,

Je sors d'une réunion qui a eu lieu cet après midi à Curienne à propos du Terneze avec les maires de Curienne et Puygros, les gendarmes, les pompiers, etc. J'étais au côté de Bruno Penven et d'Alex Sallaz du côté des canyonistes.

L'arrêté a été voulu par le maire pour exprimer son ras-le-bol. Il a décidé de ne pas le mettre en application en contre-partie d'engagement de notre part :

- le parking est remonté derrière la mairie (voir le plan). L'arrêter d'interdiction de stationnement ne sera pas disponible mais ce parking devient officiel.

- Les groupes sont limités à 9 personne (8+1 encadrant). Les groupes doivent être distincts (donc si 3 encadrants, c'est trois groupes et pas un groupe de 27)

- On gère nos déchets (et ceux des clients) : donc tout le monde a une poubelle, et en cas de déchets déjà présents, on n'hésite pas à les ramasser, même si ce n'est pas les nôtres.

 

- Les groupes sont discrets d'un point de vue sonore, mais aussi et surtout les toilettes : il est donc impératif de briefer les clients AVANT.

 

- On teste une nouvelle solution d'agenda partagé pour la fin de la saison :

 TERNEZE : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1OEouXfkryNg_ofdrRxrCRqe39RdACSl7gFXJCA2ymFE/edit?usp=sharing

PDD : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1UXHc0QGO1wS42zbWbzSvDjL9BV_Hm9ICmPweYuKKuq4/edit?usp=sharing

Il est IMPERATIF que tout le monde joue le jeu, soit vigilant aux respects de ces règles par son groupe, mais aussi par d'autres groupes et aie un comportement exemplaire, et bienveillant vis à vis des riverains, des élus, etc. Si ce n'est pas le cas, ça sera difficile pour nous, CDPC, amateurs et pros, de pouvoir avancer sereinement dans nos concertations pour les années à venir.

 

Si certains ne respectent pas le jeu, faites nous remonter les informations.

 

Merci de faire diffuser ce mail et aux personnes concernées de m'en accuser l'envoi aux pros de haute-savoie (Jerôme), de l'isère (Fabien?), au SNPSC, SNAPEC, SNGM, SIM, FFS (je m'en charge), FFCAM (Fred ;) ), et FFME.

 

Pour le CDPC73
Johan Berthet

www.styx4d.com

+33671837953

Savoie Technolac"

N'hésitez pas à faire passer l'info aux personnes concernées ou susceptibles de l'être !

Attention réseaux de secours en montagne : changement des fréquences radio !

Vous trouverez ci-dessous un message de la Chamoniarde. Si vous possédez une radio, il est impératif de le lire !

 

 

"Attention réseaux de secours en montagne : changement des fréquences radio !!!!

L’opération se fera du 30 septembre au 6 octobre 2019 pour les réseaux du GRA : SAMB, Sécurité Vanoise, Dauphiné, Oisans Ecrins et entre le 14 et le 25 octobre dans le Mercantour.

Pendant cette période, les réseaux radios du secours en montagne seront perturbés, puis les fréquences programmées dans vos postes ne fonctionneront plus.

C’est un changement de fréquences analogiques, ce n’est pas un passage au numérique !

Afin de pouvoir faire reprogrammer votre poste cet automne chez un installateur agréé :

- si vous adhérez aux réseaux SAMB ou GRA :

1- connectez-vous à www.radios-secours-montagne.com,

2- accédez à votre compte puis à la rubrique « changement de fréquences » et suivez les instructions. Action à réaliser avant le 22 septembre 2019.

Attention, vous ne pourrez pas faire reprogrammer votre poste en octobre sans cette démarche en ligne préalable !

3- faites reprogrammer votre poste chez l’installateur agréé choisi à partir du 1er octobre 2019.

Pour les guides de haute montagne dont la radio est programmée sur SAMB (relais de l’aiguille du Midi, du Buet et du Mont Joly) : si vous n’avez jamais reçu de mail pour accéder à votre compte sur le site  www.radios-secours-montagne.com, contactez rapidement La Chamoniarde, gestionnaire du réseau, afin de pouvoir faire reprogrammer votre poste cet automne.

Mail : radio@chamoniarde.com ou au 04 50 53 22 08

- si vous adhérez au réseau Sécurité Mercantour :

Les nouvelles fréquences ainsi que la liste complète des abonnés vont être transmises aux installateurs radio agréés, fin juillet - début août 2019.

Chaque abonné sera tenu, afin de conserver la possibilité d’utiliser le réseau « Sécurité Mercantour », de faire procéder auprès de ces professionnels agréés, au changement des fréquences et de fournir obligatoirement au président de l’association une attestation de la réalisation de cette opération au plus tard le 15 décembre 2019.

Merci de confirmer par mail : jeanmarie.maria@orange.fr votre accord ou non pour la modification des fréquences de votre poste radio.

Seuls les adhérents à jour de cotisation pourront faire reprogrammer leur poste.

Les réseaux radio de secours en montagne restent à votre disposition pour toutes informations concernant ce changement.

Suivez toutes les infos sur le site www.radios-secours-montagne.com : journées de reprogrammation dans certaines villes ou lors d’évènements, ajout/déplacement de relai …. Des infos seront en ligne en septembre !

Bon été à toutes et tous !"

Commande groupée de pharmacies.

Il est possible jusqu'au 15/02/2019 de passer une commande groupée de pharmacies, à récupérer à l'AG des 23 et 24 mars 2019 (prix 95 €). Envoi possible à votre adresse (frais d'envoi en sus 15 €).

Toutes les infos et bon de commande sur la page Pharefuge.

 

ORDONNANCE DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BASTIA CONCERNANT LE CANYON DE LA RUDA

Dans le dossier du canyon de la Ruda, l'ordonnance de référé du Tribunal Administratif de Bastia suspend l'arrêté du maire de Corscia.

Il reconnaît l'intérêt à agir des syndicats, l'urgence de la situation et l'existence d'un doute sérieux quant à la légalité de la décision.

Notre demande fondée sur l'article L. 761-1 du code de justice administrative est également retenue : la commune est condamnée à verser à chacun des syndicats la somme de 750 euros.

Il convient toutefois de rester prudent car la commune peut encore se pourvoir en cassation devant le Conseil d’État dans un délai de 15 jours.

Pour l'heure, la pratique du canyonisme est donc de nouveau possible dans le canyon de la Ruda (sans risque de contravention).

L'ordonnance du TA de Bastia